la compagnie bravelame Index du Forum
 
 
 
la compagnie bravelame Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Chevalier Karitas

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la compagnie bravelame Index du Forum -> La Compagnie -> Registre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Karitas


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2016
Messages: 45
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Nov - 14:10 (2016)    Sujet du message: Chevalier Karitas Répondre en citant

Aperçu

Cette jeune et généreuse Draenei porte une armure probablement conçue pour elle. Une aura de lumière diffuse l'entoure.

Physique

Karitas a une face ovale, dont le menton n'est que peu souligné. Elle a un visage jeune d'apparence, pas enfantin, mais il semble beaucoup plus juvénile que ceux d'autres femmes Draenei que l'on peut croiser.
Sa peau lisse est d'un bleu pur, semblable à un ciel d'azur sans nuages.
Elle n'a probablement pas un siècle derrière elle, à en juger par ses cornes qui poussent encore, et par ses joues sans la moindre ride.

Elle a des cornes recourbées en partie camouflées par deux grandes couettes d'un brun roussi. Une de ces cornes est marquée par une entaille nette, comem si on l'avait tranchée ou coupée.
Elle ne parle jamais des raisons de cette blessure. De toute façon, la corne n'est pas sensible et cela ne semble pas du tout la déranger.
Ses cheveux sont d'un roux sombre, tirant sur le rouge ou l'acajou. C'est une teinte peu répandue chez ceux de sa race, mais sa couleur semble naturelle.
La chevelure laisse quelques pointes rebelles tomber devant son minois ; les cheveux encadrent par deux longues mèches son visage harmonieux.

Elle a des yeux grands et lumineux, qui ruissèlent de lumière. Ils sont très expressifs, malgré leur absence d'orbite. Les sourcils d'un noir légèrement rougi soulignent une arcade sourcillière légère.
Ses pommettes douces entourent son petit nez retroussé. Sa bouche pleine et généreuse, sombre et violette, tranche avec le bleu uni de sa peau.

Quelques tentacules discrets se coulent dans le creux de sa gorge. Selon les critères de sa race, elle n'en a pas beaucoup. Ils sont fins, presque effilés.
En revanche, ils sont particulièrement expressifs, s'agitent quand elle se met en colère ou semblent onduler paisiblement lorsqu'elle est détendue.

Karitas est une Draenei dont les formes rebondies contrastent à merveille avec la minceur de ses flancs.
Une poitrine opulente orne son buste solide. Une taille fine et cambrée dessine une descente affriolante jusqu'à ses hanches.
Elle a les mains plutôt longues et une poigne assurée, grâce à ses entrainements réguliers aux armes.
Une longue queue en partie écailleuse ondule derrière ses cuisses larges. Elle a glissé plusieurs anneaux de cuivre le long de cet appendice.
Ses jambes interminables se terminent par des sabots argentés. Ses paturons ne sont ornés que de quelques touffes de poils d'un violet légèrement roussâtre.

En résumé, sa silhouette est le résultat d'une vie éprouvante, d'une nature généreuse et d'un soin attentif.

Equipement

Ses couettes sont retenues par des flots de tissu d'un rouge sombre, plutôt discrets, dont elle serre avec soin les nœuds.
Une petite chevalière en argent est glissée sur son plus gros tentacule de cou. Cette bague de facture honnête n'a probablement que peu de valeur marchande. Elle représente sur son chaton la figure d'un ours dressé.
Elle porte une armure adaptée à ses mensurations, sans doute faite sur mesure, conçue pour optimiser la liberté de mouvements.
La longue épée effilée à son flanc ne la quitte jamais.

Psychologie

Karitas a été élevée par un père compréhensif, mais intransigeant. Ingénieur brillant, il exigeait de ses quatre filles le goût pour l'effort
Elle se lève chaque matin avec la certitude de devoir faire de son mieux, si elle veut garder son lien privilégié avec la Lumière. Servir ses amis et ceux à qui elle a prêté serment est sa seule raison d'être.
Elle commence chaque nouvelle journée par un entrainement à l'épée et au bouclier, par des séances d'escrime ou de gymnastique. Si elle est blessée ou particulièrement fatiguée, elle remplacera l'entrainement martial par des méditations.
Elle n'est pas frileuse et supporte les longues marches, héritage de sa jeunesse dans les montagnes d'Arak. De toute manière, son éducation spartiate lui a appris à ne pas trop se plaindre de ses conditions de vie.
En général, elle ne verse pas dans l'excès de nourriture, et ses choix dans les boissons la mettent à l'abri de l'ivresse. L'austérité de ses habitudes lui garantit une constitution physique équilibrée, écartant toute risque de prendre du poids.

Karitas ne donne pas sa confiance à n'importe qui, et des souvenirs encore brûlants dans son esprit lui rappellent que la trahison ou la jalousie peuvent venir de très près. Elle a une peur viscérale d'être rejetée ou haïe par ceux qu'elle aime.
C'est pourquoi, bien que tout-à-fait apte à se lier d'amitié, elle est incapable de se consacrer à une relation personnelle. Sa façon étrange de jeter son dévolu sur Thion McGallaway traduit son désir maladroit de trouver un foyer.
En ayant choisi arbitrairement une nouvelle famille, elle s'interdit toute possibilité d'en construire une. Elle semble ravie de cet état de fait, dédiant chaque seconde de sa vie à servir ses compagnons d'armes.

Sa peur d'être blessée par ses proches se cache derrière un caractère en général calme et posé. Elle ne hausse presque jamais la voix et n'exprime que rarement son opinion ou ses sentiments (qu'il faut parfois lui arracher de la bouche).
Elle s'excuse de prendre la parole, et préfère écouter les autres plutôt que de s'affirmer. Elle sort cependant de cette réserve quand elle est témoin de spectacles révoltants, tels que des crimes odieux ou des blasphèmes à la Lumière.

Sa dévotion envers la Lumière est en effet une des rares choses qu'elle ne perdra probablement jamais.
Les Naarus n'ont pas répondu à elle quand elle a sombré dans le désespoir, quand elle a perdu l'amour de sa vie, son honneur et sa famille.
Depuis peu elle a donné un nouveau sens à la vie et s'est livrée à corps perdu dans l'étude des librams d'Azeroth, apprenant à prier la Lumière comme le font les paladins.
Le lien brisé avec les Naarus s'est reformé avec la Lumière elle-même et Karitas chérit ce doux sentiment de quiétude qui l'envahit, lorsqu'elle invoque les énergies sacrées.
Elle croit encore pouvoir se fier à la Lumière -et elle ne voudrait perdre ce lien mystique pour rien au monde.


Histoire
Bien qu'elle ne se confie que rarement sur son passé, KARITAS ne veut pas cacher ses origines à ses compagnons, auxquels elle dit être née sur la Nouvelle Draenor. Elle y a grandi dans un petit village des flèches d'Arak.
Lorsque les clans de la Horde de fer ont envahi la région, sa communauté a été évacuée, mais pas assez vite pour la sauver de la tragédie. La jeune Draenei a perdu toute sa famille, à l'exception d'une grande soeur qui est morte quelques temps plus tard en explorant les jungles de Gorgrond.
Seule au monde, Karitas s'est alors consacrée à ses leçons de redresseuse de torts, avant d'entendre parler d'un seigneur Humain, Thion McGallaway, dont la maitrise de la Lumière forçait le respect même chez les Draenei.
Elle a souhaité se mettre à son service, et l'a suivi depuis lors, que ce soit dans les sables brûlants d'Uldum, dans les forêts inquiétantes de Lordaeron, ou sur les sables des Îles brisées.



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 28 Nov - 14:10 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la compagnie bravelame Index du Forum -> La Compagnie -> Registre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com