la compagnie bravelame Index du Forum
 
 
 
la compagnie bravelame Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Thordrim Brise-Acier - Le cycle brisé.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la compagnie bravelame Index du Forum -> La Compagnie -> Textes RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Thion MacGallaway


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2016
Messages: 44
Localisation: Royaumes du Nord
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mar 1 Aoû - 15:51 (2017)    Sujet du message: Thordrim Brise-Acier - Le cycle brisé. Répondre en citant

(fait avec mon tel galère pour les correction T_T)




Introduction:




Notre histoire commence peu de temps avant l'invasion de la tristement célèbre Horde de Fer, Thion était encore Colonel sous les ordres du Général des Phénix Argentés, cette histoire montre en partie la chute de l'ordre, dont Thion a du prendre la direction quelques temps avant la mission suicide, avant de passer le portail il libéra les soldats de l'ordre de leur serment ne souhaitant plus mettre la vie de ses frères d'arme en dangers, les volontaire ayant continué de le suivre malgré tout la suite vous la connaissez.


Première partie : Une dernière pinte.




Thordrim Brise-acier était assis près du feu entouré de ses compagnons d'arme, le Colonel Thion MacGallaway était entouré de jeunes femmes fidèle à lui même. 
"Sacré Thion ,se dit Thordrim, toujours à se faire courir après par la gueuse !"


Ce soir là, l'armée du Général avait investie Sombre-Comté, ils venaient d'aider à nettoyer les fermes de la présence de Spectres et de mort-vivants.


Ce soir là était si calme tous riaient buvaient mangeaient avec plus ou moins de classe... 


Mais pendant un moment... le nain sentit comme un regard posé sur lui insistant. Troublant, il le pu trouver la personne mais avait le sentiment qu'on lisait en lui, que quelque chose n'était pas normal.


Thordrim s'en allait pisser derrière la taverne et prendre l'air le cigare au bec. Il déposa sa chopine sur un rebord de fenêtre et fit son affaire.


"Aaaah bordel de dieu, par tous les titans, encore une et j'me f'sait d'ssus !" 


Le guerrier remarquait une note posée sur le dessus de la pinte.


"Qu'es'c'est qu'c'te foutue histoire ? C't'ait pas là ça... '' Remontant ses braies le nain regardait tout autour de lui. "C'va pas ? S'm'avez r'garder mon marteau j'vais vous l'foutre dans la tronche !" 


Thordrim saisit le mot et le lit dans sa tête. 


"Thordrim, ce que j'ai à te dire peut sembler fou et je n'entrerais pas dans les détails, tu ne me croirais pas, regarde dans la souche de l'arbre derrière toi."


Grommelant le nain s'exécutait et au moment ou il changeait de place un type sortis sa tête de la fenêtre et vomit puis s'évanouit totalement ivre.


"Hmpf... au moins j'rais éviter d'me faire dégueulasser la barbe !"


Fouillant dans la souche il trouvait un autre mot et se mit à le lire dans sa tête.


"Bien, j'espère que t'as bien cette note, je sais que tu as un coup dans le nez mais crois moi ce que je vais te dire est important, je ne te dirais pas de ne pas suivre ton Général, premièrement écoute ton instinct, en suite arriver au point de ta prochaine mission, quand tu sera dos au mur, ne reste pas là, fonce dans le tas, la mort peut venir d'en haut, je te fais confiance, je te connais mieux que personne après tout."


"Pfrm... 'core une blague ? Y a pas d'missions on r'tourne au bercail !" 


Rentrant dans l'auberge en jetant un dernier coup d’œil le nain s'assit près du feu pour se réchauffer. 


"Alors Thor', tu foutais quoi dehors ? Ça fourrait la gueuse comme dirait ton père ?" Thion était habillé d'une chemise simple, ressemblant bien plus à un roturier qu'a un seigneur, cependant cela ne l’empêchait pas de plaire à la gente féminine. 


"Parle pour toi, 'jdevais juste faire pleurer l'colosse, ou qu'elles sont tes groupies ?"


"Dans la chambres elles attendent..."


"S'quoi c'tte mine ?"


"Rien... je pense à Valnira, j'ai beau faire semblant d'être heureux à passer des nuits avec de jolies femmes, rien ne comblera le trou que j'ai dans la poitrine... je pense que ce soir... je n'irais pas les rejoindre."


"Valnira... m'souvient d'c'tte petite, très courageuse, aussi bonne guerrière qu'une naine, pourtant c't'ait une elfe ! S'entendaient pas super au début mais au final c't'ait comme ma p'tite soeur ! Nous manque à tous... Mais tu dois garder la tête haute pour vôtre marmot et..."


VLAN ! La porte de l'auberge s'ouvrit avec violence. Un jeune garçon essoufflé le visage aussi rouge qu'une tomate et ne tenant plus debout débarquait en trombe.


"MON GENERAL ! Mon géné... " Le gamin âgé tout juste de 18 ans était à bout de force, pourquoi était-il dans cet état ? Quel message pouvait être assez urgent pour le mettre dans cet état.


Et Général et ses Colonels attrapèrent le gamin et le fixèrent sur une chaise lui faisait avaler de l'eau et le gavant de pain et de jambon.


"Aller bouffe et bois un peu petit t'es dans tous tes états..." Lui dit le général.


"M'sires... le... la... la porte des ténèbres... il se passe quelque chose d'étrange, vous êtes parmi les plus proches, et vous avez une puissante troupe il faut... aller défendre les terres foudroyées... on sait pas s'qu'il se passe..."


"Pas de temps à perdre alors, s'exclamait donc le général, équipez vous immédiatement dans une heure nous sommes en marche ceux qui traînent devront nettoyer les latrines du fort pendant deux mois, c'est compris ?"


Les soldats répondirent tous en cœur : OUI MON GÉNÉRAL !


Tous s'exécutèrent immédiatement, s'équipant avec discipline et rythme tous ensemble, épées, boucliers masses d'arme, arme d'hast tout était prêt, les cheveux scellés.


En moins d'une heure tous étaient prêts, dans leurs armures aux couleurs de l'ordre, or et noir, phénix sur le torse pour les combattants en armure lourde, leurs tabards et leurs capes assorties, guerriers, paladins, prêtres, druides, mages, archers etc, tous avançaient en formation derrière les Chevaliers de l'ordre.


Leurs tambours de guerres et les trompettes résonnaient à travers le défilé de deuillevent, ils chantaient tous ensemble.


Thordrim se sentait bizarre, comme s'il avait déjà vécu ce moment, un air de déjà vu...


Tandis qu'ils atteignirent le marais des chagrins, le nain doutait de plus en plus de l'issue de la mission, le mot de l'étranger le perturbait, il sentait son esprit vrillé comme si quelque chose n'était pas normal, mais quoi ? Quelle était cette sensation ?


"Halte !" Ordonna Thion. Une troupe d'orcs de Taurens et de Trolls se tenait devant l'armée de l'ordre.


Thion pris la parole d'un tons presque enjoué.


"Ravis de vous revoir... Seigneur de Guerre Gromkha."


"Un honneur de te revoir mon garçon, il semblerait que nous ayons le même objectif aujourd'hui ? Pourquoi ne pas faire le reste de la route ensemble ?"


"Général, vous pouvez faire confiance au Maître-Lame, j'ai été son élève à une certaine période, c'est un Orc honorable, je me porte garant des siens."


Le Général regardait Thion en souriant. 


"Eh bien soit, j'ai pleinement confiance en toi mon frère, en route compagnons !"


Thordrim observait la scène silencieux. Se pouvaient il que ces orcs les trahiraient... non... il ne pouvait y croire, quelque chose d'autre devait se produire... mais quoi...


Arriver aux terres foudroyées les deux troupes se séparèrent allant dans les forts respectifs de leurs factions.


Thion et Thordrim avaient passer beaucoup de temps ici, rempart du Néant était pendant longtemps le quartier général de leur ancien ordre. Malgré le climat peu accueillant, il étaient comme chez eux ici.


Cependant l'ambiance était pesante, les gens étaient inquiets.


Ils apprirent que le portail était devenu rouge et que depuis peu quelques orcs à la peau brune et noire étaient sortis du portail, mais qu'ils arrvaient en un flot continu apportant de plus en plus de machines, les défenseurs du portail avaient déjà du abandonner leur poste pour se retrancher dans les forts du Bastion de Cognepeur et du Rempart-du-néant.


Les hommes n'ont pas eu le temps de se préparer qu'une immense sphère métallique transperçait la tour des mages et la brisait en deux. 


"TOUS EN FORMATION ! PAS LE TEMPS DE BAVARDER LES FILLES ! LA JUSTICE N'ATTEND PAS !"  Hurla le Général.


"POUR GALLAEROC !'' Scandât Thion pour enhardir ses hommes.


"BOUGEZ VOUS LE TROU DU CUL LES LOPETTES !" Brailla le nain pour motiver les troupes.


Les orcs déferlaient sur le fort la cohue s'installait, ils étaient pris de cours, et finalement.. trop peu nombreux. Les orcs étaient infini, d'ou venaient ils ? Et pourquoi attaquer d'autres orcs ? Rien n'était normal, Thordrim le sentait, maisil n'était pas au bout de ses surprises.








Partie 2 : Un regard de Bronze.




La bataille faisait rage, Thordrim abattait les orcs un a un avec ses deux haches, tel un boucher entourer de viande. Cependant le nain s'épuisait et se voyait de plus en plus éloigné de ses hommes. Il vit au loin Thion combattant vaillamment faisait tournoyer son épée enchantée dans tous les sens tranchant vif dans ses ennemis, et quelle épée... une arme bien ancienne et puissante, presque légendaire... mais même Thion et sa lame ne pouvaient rien face à une telle marée d'ennemis. 


"Bordel de bite de chevreuil ! J'dois r'joindre le gamin va s'faire dépasser !" Le nain entra dans une rage et son corps devint aussi dur que de la pierre, il frappait de toutes ses forces les orcs sur son chemin en tuant le plus possible, arrivant juste à temps pour sauver Thion d'une assassin orque qui allait lui enfoncer une dague dans le dos.


"J'SURVEILLE TES ARRIERES FRANGIN ! PAS L'MOMENT DE FLANCHER ! L'darron te foutrait un coup un cul s'il te voyait ! Hahaha !"


"Ouais ouais, ben, faut croire que j'ai besoin de retourner à l'entrainement avec lui héhé!" Thion était en sueur le visage tacher de sang et de boue, ses cheveux aussi rouge que la bannière de sa maison a force de tremper dans le sang.


"Thion là-bas une ouverture rassemble les hommes et bat en retraite j'dois r'trouver l'général et... " PROUUUH le sol tremblait la fumée envahissait les ruines du fort, les oreilles des deux amis sifflaient, une violente explosion avait retentis, Thordrim voyait d'ou venait cette explosion et il voyait des lumière à travers la fumée...non du feu, des flammes ! Les orcs de fer avaient des lance-flammes ! 


"Thion !! Thion écoute moi ! Tu dois vivre, me suit surtout pas, j'dois faire quelque chose, rassemble tous les hommes que tu peux j'dois vraiment le faire, l'seul moyen qu'toi et les gars puissiez rentrer chez vous.... N'oublis pas le marmot, bat toi pour vivre, soit le digne fils de ton père... et s'il te plait... dit a mon vieux con de père que son connard de fils l'aime... CASSE TOI MAINTENANT !"


Thion reprenait ses esprit suivant machinalement les ordres de son ami, sur le chemin il trouvait le général agonisant, il se mit à le traîner sur son dos faisait signe aux hommes de le suivre à travers une brèche. 


"Suivre mon instinct... ouais jt'en ficherais, avec ton mot de couillon sur ma chopine de merde, j'vais bien crever aujourd'hui, mais j'aurais sauver mes potes au moins ! Bon, j'suis pas doué pour ça, mais j'suis p'tit alors... j'vais 'mfaire discret... j'dois avoir ces fumiers avant qu'ils crament tout."


Le nain, fort valeureux avançait prudemment rampant au sol entre les cadavres et un serpent.


Il y était, près des lanceurs de flammes et du gros canon, un engin impressionnant, jamais rien vu de tel, il n'avait d'autre choix que de s'en débarrasser. Il allumait tous les explosif l’entourant, les lance-flammes ayant le dos tourné, il égorgeait rapidement ceux qui contrôlaient le fameux canon, pris la fuite courant aussi vite qu'il pouvait de ses courtes pattes et de son bide à bière fort lourd.


Essoufflé il se retrouvait à l’abri quand tout explosait dans un torrent de flammes.Le mur même derrière le quel il se cachait volait en partie en éclats.


Il se retrouvait à terre mais indemne un miracle... mais pas vraiment utile il était seul la tête qui tournait et des orcs allaient vers lui.


Il attrapait sa hache la plus proche se remit solidement sur pied et se mit en position de défense.


"V"nez donc tâter de ma hache pucelles à face de pourceaux !"


Le nain et les orcs foncèrent les uns sur les autres, le combat était violent, sanglant, Thordrim était blesser au niveau de la cuisse droite et des côtes gauche, son armure en pièces, il n'avait que peu d'espoir et se vit reculer contre un mur.... dos.. au mur.


Oui la note lui revint en tête... quand tu sera dos au mur... la mort vient d'en haut.


Un rapide coup d’œil en haut et il vit une petite pierre tomber, il s'écarta rapidement tandis qu'un orc sautait, la ou il pensait trouver le nain mais s'écrasa avec violence contre le sol se brisant les jambes, le nain jetait sa hache dans le crâne de l'orc qui chargeait sur lui par réflexe et se retrouvait ainsi désarmé face aux trois autres orcs restants.


Il pensait être fait comme un bleu, mais la silhouette d'un nain surgit de l'ombre, armé d'une sublime hache il pourfendait ainsi les orcs comme s'ils n'étaient que des rats. 


Le nain retira sa hache du crâne de l'orc et lui tendit l'arme. Son visage était légèrement cacher par une capuche sa barbe elle, était imposante, ornée, majestueuse, bien entretenue,tout le contraire de Thordrim.


"J'ai bien fait de croire en toi, même si t'es un trou du cul... "L'étranger sourit sous sa capuche.


"Attend qu'on ai un peu de temps et j't'arrache la capuche pour voir TA gueule de trou du cul !"


"On a tout notre temps ici." 


"Qu'es-ce que tu raconte tête de chibre ? ON EST EN PLEINE BATAI..." 


Non, ils avaient bien tout leur temps, car tout était figé ici. Le temps n'avançait plus. Thordrim eu le vertige, il ne comprenait pas.


"Bordel mais t'es qui ? Surement pas un dragon j'en ai chasser avec mon vieux père t'as rien à voir 'vec eux !"


L'étranger retira sa capuche, son visage portait une vilaine balafre au milieu du visage, des coups de griffe semblait-il. Ses traits semblaient si familiers, c'était comme se regarder dans un miroir, comme s'il se regardait lui même.


"Que..."


"Je suis Thordrim Brise-Acier, déclarait l'étranger, je viens du futur et...''


Thordrim lui décrocha une droite.


"JE SUIS THORDRIM ! T'es v'nu me buter pour prendre ma place ? "


"T'aurais-je sauver la vie si c'était le cas ?"


"Ouais pas con.. mais t'peux pas être moi t'parle mieux qu'moi, 'jsuis pas aussi politueux et tout, j'suis un nain d'la guerre moi, un aventurier pas un nobliard pas un euh type de la ligue des explorateurs ! Ca pue la merde de trogg cette histoire !"


"Hmn... c'est vrai, mais certaines choses changent avec le temps, tu verra tête de lard, quoi qu'il en soit je dois faire vite avant qu'ils n'arrivent."


"Ils ?"


"Laisse moi t'expliquer, tu....je ...enfin nous étions sensé mourir aujourd'hui, mais une anomalie c'est produite une erreur dans les lignes du temps, quelque chose à empêcher ma mort. Enfin quelqu'un, Saldir Âme-de-corbeau, le sorcier, connu parmi la populace sous le nom de Saldir Ravenheart.


Une anomalie m'a fait croiser sa route, il m'a prédit mon avenir, j'ai pu éviter ma mort, j'ai essayer de réparer ça, de nombreuses fois, ce fut toujours un échec, ce-ci est du à une autre anomalie, un nous brisé et perdu dans les trames temporelles ou quelque chose comme ça je n'y comprend moi même pas grand chose, tout ce que je sais, c'est que tu es le seul a pouvoir rectifier le tir, le cycle est brisé, répare le, fais que nous mourrons aujourd'hui dans ton futur à toi ou... si tu n'en est pas capable car tu préfère vivre... essaye de rendre ta survie normale, d'après ce que je sais, je ne suis qu'un écho, c'est étrange, mais, tu es surement l'original, ou pas, je n'en sais rien, tout ce que je sais c'est que j'en ai assez fait, prend mon journal nous avons consigner toutes nos erreurs, ne les répètes pas, et suit le dragon, et son regard de bronze, écoute le, il sera ton seul ami, mais aujourd'hui tu dois mourir, Thordrim doit toujours mourir ce jour là, je mourrait pour toi, je sais que ce n'est pas très clair mais c'est ainsi, je suis moi même perdu à travers différentes vies, époques, mon esprit se fragmente encore et encore. Libère nous, répare la trame, brise le faux cycle, je... ils arrivent ne fais rien, laisse les faire."




Thordrim était sous le choc n'y comprenant rien il faut dire qu'il n'avait jamais été doué pour expliquer les choses alors là...


Un elfe de sang aux eux ambrés et un nain dans une toge marron fort simple apparurent.


"Te voilà Thordrim, tu as fini de jouer ? Il est temps de retourner dans ton ép.." L'elfe regardait le jeune Thordrim.


"Par les créateurs, comment... tu n'as pas fait ça ?"


Le nain au regard de bronze semblait percer l'âme du jeune Thordrim simplement en le regardant, comme s'il connaissait déjà tout de lui.


"Je suis là pour accomplir ma destinée, je dois mourir aujourd'hui." dit le balafrer. 


"Soit, alors tuons ton jeune toi et ce sera régler." Dit l'elfe.


"Silence vous deux, je refuse que l'on brise les lignes du temps à nouveau, Thor' tu mourras aujourd'hui car tu as briser les lignes, c'est la règle, tu as défait ce qui devait être."


"J'assume mes conséquences, et tu sais bien que désormais il doit toujours y avoir un Thordrim avec vous, je lui ai dis de ne pas refaire mes erreurs."


"Bien... *le nain au regard de bronze pris sa dague et l’enfonçât dans le coeur du balafrer, le réduisant en sable*


"Nous devons le tuer..." l'elfe observait son compagnon avec dédain.


"Non. Il ne mourra pas."


"Mais il représente un dangers."


Le nain de bronze le regardait silencieusement, puis porta son regard sur Thordrim.


Derrière le nain de bronze, l'elfe sortis des griffes noires qu'il dressa derrière son ami. Thordrim n'eut que le réflexe de lui envoyer sa hache dans la tête. 


"Tu ne change donc pas tes habitudes... Thordrim..."


"Il..il allait vous.."


"Je sais, il n'était pas des nôtres."


"Mais alors pourquoi vous ne..."


"Nous ne l'avons pas tuer car à cause de toi le cycle veut que ce soit encore toi qui t'en occupe"


"Mais j'ai rien d'mander, j'veut r'tourner chez moi et aussi savoir si Thion va"


"Bien il va bien, les renforts sont arrivés, il dirigera un commando pour une mission suicide dont il sortira vivant et deviendra le commandant d'un nouvel ordre... Il suivra son destin, mais toi...toi... tu es un cas spécial, un fléau, tu es un fardeau, tu as le don pour "foutre la merde" comme tu dirais. Bien, dit adieu à cette époque, il est temps de partir, tu as une mission à accomplir, ne me désobéit pas cette fois."


Thordrim suivait son nouveau camarade sans rien dire, regardant le tas de sable une dernière fois avant de sauter dans le portail.




Quelques Temps plus tard :


Thordrim Brise-acier était assis près du feu entouré de ses compagnons d'arme des gardiens du temps, il mangeait des flageolets car ils n'avaient que ça ce soir là, comme tous les autres... 


"J'ais encore péter comme une vache sous laxatifs...chier... tout ça pour que j'atteigne pas la classe de mon moi du futur... grrrr UNE PINTE S'TEU..."




La pinte était déjà servie comme toujours. Il regardait l'un de ses compagnons entouré de jeunes femmes, il l’observait d'un air dépiter, vida sa bière et se dit : Les choses ne changent donc jamais. 


"J'vais m'pieuter, avant d'partir en mission, apparemment j'vais rencontrer un nouveau compagnon aujourd'hui un demi-bronzé-cailloux hahahah !"


Thordrim se couchait, lâchant des gaz à cause des flageolets.


Quelques heures plus tard son ami le dragon au visage de nain fit irruption dans la chambre accompagner d'un humain dans une armure de bronze et d'os.


Ce dernier demandait étonné : Quoi ? C'est lui ?!


De nombreuses aventures attendraient, attendent, ou... on déjà été vécue par nos amis, mais ça, c'est une autre histoire ! 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 1 Aoû - 15:51 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la compagnie bravelame Index du Forum -> La Compagnie -> Textes RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com