la compagnie bravelame Index du Forum
 
 
 
la compagnie bravelame Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La Guerre des lames croisées: Fin, et début d'une nouvel âge pour la Maison Waterac.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la compagnie bravelame Index du Forum -> La Compagnie -> Textes RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bridelion Waterac
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Sep - 17:51 (2017)    Sujet du message: La Guerre des lames croisées: Fin, et début d'une nouvel âge pour la Maison Waterac. Répondre en citant

Les combats faisaient rage depuis six longues heures. Six heures que le bruit de l’acier rencontrant l’acier envahissait Fort-Criant.


La pluie ne cessait de tomber à présent, rendant le calvaire des combattants encore plus insupportable. De sang était maculé le sol. De cadavres étaient remplies les rues. Le port était en proie aux flammes, et dans la baie, les canons ne cessaient de tirer. Le Valkyrie et le Brise-Âme gisait là, au milieu de la rade. Les deux colosses de métal, qui étaient respectivement les joyaux des deux flottes, n’étaient plus que des carcasses éventrées au milieu d’une marée de débris et de corps flottants.


Dans le château-même, les cadavres s’empilaient dans les escaliers et les salles.
 
Mais ce chaos, Bridelion n’en avait cure. C’était l’heure. L’heure de la justice. L’heure de la vengeance. Bryden Waterac se tenait devant lui, accompagné d’un démoniste qui devait probablement être l’enchanteur qui officiait à l’époque.


Les compagnons avaient déjà combattu Bryden quelques minutes auparavant, mais l’arrivée massive de gardes les avaient forcés à prendre la fuite. Mais pas Bridelion. Il était resté, et Bryden semblait avoir donné l’ordre de ne pas l’attaquer lui, car les gardes ne se défendirent pas face à ses lames.


Le père et le fils se regardaient dans les yeux, l’un comme l’autre. Cela faisait des mois qu’ils attendaient ce moment, et le craignaient tout autant. Et si Bridelion s’avérait plus fort que ce que Bryden pensait ? Et si Lui n’avait pas prévu cette possibilité ? L’avenir de la Maison Waterac allait se jouer là, dans les prochaines minutes, et la tension était à son comble dans la salle.
 
« -Rends-toi, père. Tu auras un procès équitable, et non pas une mort digne d’un animal que l’on abat.


-Attendre que l’on me condamne à mourir ? »
Bryden éclata de rire.


« -Si je dois mourir, je mourrais l’épée à la main ! Toi en revanche… Quand je t’aurais arraché ces épées de tes pitoyables mains… Ton tourment sera éternel. Oh, comme je me délecte déjà de la tête que tu feras, lorsque tu verras ce qu’il est advenue de ta catin pirate ! »
 
Il n’en fallut pas plus à Bridelion. Il chargea tout droit sur Bryden, et les lames s’entrechoquèrent. 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 18 Sep - 17:51 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bridelion Waterac
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Sep - 17:53 (2017)    Sujet du message: La Guerre des lames croisées: Fin, et début d'une nouvel âge pour la Maison Waterac. Répondre en citant

Bryden était robuste, et rapide. Très rapide. Bridelion était plus lent, mais bien mieux protégé par son armure gangrenée. Les deux combattants combattaient bien, ils excellaient dans leurs domaines respectifs. Et tout deux portaient des épées particulières. Celles de Bridelion étaient infusées de gangrène ; celles de Bryden portaient des runes de chevalier de la mort. La rencontre entre les deux magies provoquait un bruit aigu et insupportable, comme si une banshee hurlait à quelques centimètres d’une oreille.


Une véritable tempête de lames. Voilà comment les choses pouvaient être vues. Les lames déchiraient l’air autour des deux rivaux.


« -Tu aurais pu être une légende, Bridelion ! Tu aurais pu devenir quelqu’un dont le nom resterait dans l’histoire ! Bridelion Waterac, le fils de Bryden Waterac, Seigneur des seigneurs ! Roi des Rois ! Mais tu as préféré cette pitoyable existence au service de ceux qui nous oppressent depuis des centaines d’années !


-Jamais je n’aurais accepté une telle vie ! Je ne serais jamais ton esclave, père ! Jamais ! »
 
Bridelion porta un coup d’estoc qui fit mouche dans le ventre de Bryden. Ce dernier poussa un cri de rage, et recula.
 
« -Tu es une erreur, mon fils. Un traître à ta famille ! Tu as pactisé avec l’ennemi ! Tu as fraternisé avec eux, tu couches avec l’une d’entre eux, tu te bats et tes gens meurent pour eux ! Et que te donnent-ils en échange ? RIEN ! Tu diriges une flotte pitoyable, tu n’as ni foyer, ni amis ! Aucun seigneur ne te respecte… Et tes enfants seront aussi faibles que toi. Tu dois disparaître pour toujours… Afin que ma glorieuse destinée qu’Il m’a promise puisse être totale !


-Tu oses parler de trahison, père ?! Tu as trahi Lordaeron ! Tu as massacré une famille qui te faisait confiance ! Tu as rompu des serments ancestraux dans ta soif de pouvoir ! Et pire que tout… Tu as déchiré ta famille ! »


Et les lames s’entrechoquèrent à nouveau. Les échanges durèrent des minutes, aucun combattant ne semblant montrer de signe de faiblesse. Puis le moment vint où Bryden parvint à percer l’armure de Bridelion, qui poussa un hurlement alors que l’acier froid s’enfonça dans sa jambe droite. 


Revenir en haut
Bridelion Waterac
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Sep - 17:54 (2017)    Sujet du message: La Guerre des lames croisées: Fin, et début d'une nouvel âge pour la Maison Waterac. Répondre en citant

« -Une bien belle armure que tu as là… Mais elle n’est pas parfaite, n’est-ce pas ? Oh, évidemment… »


Il se tourna vers le démoniste, qui n’avait pas bougé d’un poil depuis le début du combat.
« -Il est temps que mon fils goûte à la douleur. »


Avant même que Bridelion puisse se relever, le démoniste canalisa un trait droit sur lui. Mais il ne ressentit nulle douleur. Nulle brûlure.


Il lui fallut un instant pour comprendre. Le démoniste n’essayait pas de le toucher lui… Mais l’armure. Elle crachait des quantités de fumée verte comme jamais auparavant, et elle se fissurait à plusieurs endroits. Il voulut sortir de cette armure, de cette prison, mais il était trop tard.


Le crâne sur son épaule droite implosa, et les fissures de l’armure se mirent à luire d’une lumière verdâtre. C’est avec effroi que Bridelion vit le fel que contenait l’armure se répandre autour de lui, et sur lui. La gangrène atteigna sa plaie à la jambe, et il poussa un hurlement ignoble, d’agonie.


« -Tu sens ta défaite ? Elle parcourt tes veines ! Ta souffrance sera éternelle… »


Bridelion se roula en boule, crispé de douleur, n’ayant même plus la force de pousser un hurlement.


Bryden ouvrit la bouche pour dire quelque chose, mais une explosion violente l’en empêcha. Le mur gauche de la salle s’effondra, et derrière, un gyrocoptère se tenait là. La pilote largua une femme à l’intérieur. 


Revenir en haut
Bridelion Waterac
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Sep - 17:55 (2017)    Sujet du message: La Guerre des lames croisées: Fin, et début d'une nouvel âge pour la Maison Waterac. Répondre en citant

« -Ma fille ! Tu es venue assisté à la renaissance de notre maison ? Approche donc ! Regarde la démise de ton frère ! »


Ikarea s’avança. Sa tenue du Kirin Tor était imprégnée de sang, tout comme l’épée qu’elle tenait à la main. Son bâton était dans son autre main, et le bois dont il était composé semblait avoir souffert de l’humidité ambiante et de la boue. Elle jeta un regard horrifié vers son frère qui gisait sur le sol, avant de lancer un regard noir en direction de Bryden.
« -Olenna ! Maintenant ! »


Et le gyrocoptère tira. Le projectile aurait dû s’abattre là où se trouvait Bryden et son acolyte, mais il s’écrasa au centre de la pièce. Et il n’explosa pas. Un défaut de fabrication, sans doute. Olenna se pencha pour recharger le canon… mais n’eut pas le temps de le faire. Le démoniste jeta un autre trait verdâtre dans le réacteur droit du gyrocoptère, qui perdit alors l’équilibre, et tournoya dans le ciel, avant de s’écraser en contrebas du château, quelques dizaines de mètres de là.
 
Ikarea ne vérifia pas si Olenna en avait réchappée. Elle préféra jeter un puissant projectile des arcanes, qui coupa littéralement le démoniste en deux.
 
« -Les arcanes… Je vois que tu t’en sers toujours aussi pitoyablement, gamine. Pourquoi être raisonnable, quand le monde pourrait être à tes pieds ? »


En guise de réponse, elle envoya de nouveau un projectile des arcanes, cette fois-ci vers son père. Il s’écrasa contre son armure, mais ne sembla pas être plus efficace que ça. Au contraire, cela semblait l’avoir courroucé au plus haut point. Il marcha droit sur elle, alors qu’elle tendait de canaliser un autre sort, et il lui arracha le bâton des mains. Par réflexe, elle leva son épée au-dessus de sa tête, ce qui para le coup qui lui aurait été mortel. Elle recula, évitant de justesse l’autre lame destinée à l’égorgée. Mais elle ne se faisait pas d’illusions. Elle n’était pas une guerrière. Elle savait à peine maniée l’épée. Elle recula toujours plus, parant chaque coup avec de plus en plus de difficultés.


Puis Bryden frappa avec ses deux lames en même temps. Ikarea leva son épée, qui lui glissa des mains sous le choc et lui coupa le visage en deux superficiellement, a à peine un centimètre de son œil droit. Elle tomba à la renverse, sur le dos, et se retrouva lame sous gorge avant même d’avoir pu se redressée.
 
« -Je montrerais vos deux corps à votre « seigneur ». Je veux voir la peur dans ses yeux, quand il comprendra qu’il a commis la plus grande erreur de sa vie en misant tout sur vous, et non sur moi. »
 
Elle jeta un regard vers son frère, qui gisait là, à trois mètres d’elle. Il ne bougeait plus, mais n’était pas inconscient, il la regardait. Leurs regards fusionnèrent alors, et ne furent rompu que quand Bryden décocha un coup de pied dans le ventre d’Ikarea. Bridelion ferma les yeux. 


Dernière édition par Bridelion Waterac le Mer 20 Sep - 14:45 (2017); édité 1 fois
Revenir en haut
Bridelion Waterac
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Sep - 17:56 (2017)    Sujet du message: La Guerre des lames croisées: Fin, et début d'une nouvel âge pour la Maison Waterac. Répondre en citant

Il se trouvait là, dans cette même salle. Mais des années auparavant, quand il n’était encore qu’un très jeune enfant. Son père était face à lui, le poing levé. Bridelion savait qu’il méritait d’être puni. Il avait mis son père en colère, et cela était toujours puni par la violence. Mais le coup ne venait pas. Non. Ikarea était là, elle aussi. Elle était à peine une jeune femme. Elle retenait le poing de son père, protégeant son petit frère de son courroux. Bien évidemment, cela ne plaisait pas à Bryden quand cela arrivait, et il la frappait fortement. Très fortement. Cette fois-ci, elle était au sol, se faisant rouée de coup. Mais elle ne criait pas. Elle ne gémissait pas. Elle regardait son frère droit dans les yeux, et lui souriait malgré la douleur.
 
La situation était la même aujourd’hui. Exactement au même endroit. Et il était encore une fois à regarder sa sœur se faire battre. Et aujourd’hui encore, elle lui souriait, quand elle arrivait à le regarder entre deux coups. Il ferma de nouveaux les yeux.


Revenir en haut
Bridelion Waterac
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Sep - 17:56 (2017)    Sujet du message: La Guerre des lames croisées: Fin, et début d'une nouvel âge pour la Maison Waterac. Répondre en citant

Son corps tout entier souffrait, mais Ikarea s’en moquait. Ce n’était pas la première fois qu’on la battait, qu’on la violentait. Ce serait au moins la dernière fois. Au moins, elle ne verrait pas son frère se faire tuer. Elle se demandait si dehors les combats duraient encore, s’ils avaient perdu. Mais elle ne le saurait jamais. Un mystère de plus dont elle n’aura pas trouvé la réponse avant sa mort.


Bryden leva alors une épée au-dessus de sa tête, et l’abattit en visant le cœur de sa fille. Elle ferma les yeux, et entendit le choc. Après quelques instants, elle ouvrit les yeux, ne ressentant aucune douleur.
 
Bridelion se tenait là, debout. Sa peau avait une teinte légèrement verdâtre, et ses yeux étaient ceux d’un homme à l’agonie, mais il était là. L’épée qui était destinée à son cœur était coincée entre celles de Bridelion, à quelques centimètres de sa poitrine, et de son cœur. C’est avec reconnaissance et espoir qu’elle regarda son frère. Il lui adressa un sourire, et l’instant d’après, il repoussait Bryden, et la tempête de lames reprit, bien plus violemment.
 
Mais Bryden ne semblait plus avoir l’avantage. Bridelion frappait plus vite que jamais, plus fortement que jamais. Pour la première fois depuis sa naissance, Bryden Waterac doutait de lui. Et ce doute lui fut fatal. Il para mal un coup en croix, et il y perdit ses deux mains. 


Revenir en haut
Bridelion Waterac
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Sep - 17:58 (2017)    Sujet du message: La Guerre des lames croisées: Fin, et début d'une nouvel âge pour la Maison Waterac. Répondre en citant

Les deux lames runiques touchèrent le sol dans un tintement métallique. Bryden avait les yeux grands ouverts.
 
« -Impossible… IMPOSSIBLE ! JE SUIS BRYDEN, SEIGNEUR DE LA MAISON WATERAC, ROI D’AZEROTH ! IL ME L’A MONTRE 


-Qui que soit ce « il », il a menti. Tu as perdu. Définitivement. Tu n’as jamais été Roi. Et il n’y a plus de seigneur de notre maison depuis que tu as jeté l’opprobre et le déshonneur sur nous en tuant ton propre père. 


-Dit-celui qui va commettre un parricide… Tu ne vaux pas mieux que moi mon fils. Tu le sais au fond de toi, et ils le sauront tous un jour ! Tout comme ta pirate de catin… Après tout ce que je lui ai fait subir, elle a compris quel genre d’homme tu ais. Quel genre de lâche, de traître, de trompeur… »
 
Bridelion le regarda, et lui mis un coup dans les jambes, de sorte à ce que ce dernier tombe à genoux.


« -Moi, Bridelion Waterac, Amiral de la Flotte, Commandant en second de la Compagnie Bravelame, et protecteur de Fort-Criant, je te condamne, Bryden Waterac, traître parmi les traîtres, monstre parmi les Hommes, à mort. Une dernière parole ?


-Mon sang coule dans vos veines à tous les deux. Mais un seul sera digne de mon héritage. Et ce ne sera pas toi. »


Bridelion regarda son père sans vraiment comprendre. Puis il soupira, leva son épée droite, et après avoir jeté un dernier coup d’œil à son père, il l’abattit de toutes ses forces sur sa nuque.
 
La tête se décolla du reste du corps dans un bruit organique immonde, et tomba entre les genoux du corps sans tête.


C’est alors qu’Ikarea émergea de derrière son frère, et mis le feu au corps. 


Revenir en haut
Bridelion Waterac
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Sep - 17:59 (2017)    Sujet du message: La Guerre des lames croisées: Fin, et début d'une nouvel âge pour la Maison Waterac. Répondre en citant

La fumée qui résulta de ce bûcher funéraire improvisé s’échappa par le mur brisé. En contrebas, les combats avaient cessé. Les vivants étaient victorieux. Et ils observaient la salle depuis l’extérieur. La pluie tombait doucement, comme pour purifiée la forteresse de l’emprise maléfique de Bryden et de ses hommes.


« -Nous avons réussis… VICTOIRE ! POUR LES TERRES DE L’OURS ! » s’exclama un soldat en contrebas, immédiatement repris par les autres. Les cris de victoire remplirent Fort-Criant.


« -Un nouvel âge pour la Maison Waterac, mon frère ! » Dit une femme juste à côté de lui, l’embrassant alors fougueusement au milieu des cris de victoires.
 
Mais Bridelion n’avait pas le cœur à la joie. La douleur causée par la gangrène était insoutenable. Il ne tenait encore debout que par la peur de ce qu’il allait voir. 


Alors même qu’Ikarea s’écriait au dehors vers les soldats des mots qu’il n’entendait pas, il descendit par l’intérieur de la forteresse jusqu’à la salle commune. 


Puis il descendit encore, vers les étages inférieurs. 


Il trouva rapidement les geôles, et c’est là qu’il trouva Thion MacGallaway, entouré d’une mare de sang, assis.
 
Bridelion poussa un hurlement de désespoir, qui retentissait alors dans tout le bâtiment, et au-delà. 


Bryden Waterac était mort. Mais il n'avait pas totalement perdu la guerre.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:11 (2018)    Sujet du message: La Guerre des lames croisées: Fin, et début d'une nouvel âge pour la Maison Waterac.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la compagnie bravelame Index du Forum -> La Compagnie -> Textes RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com