la compagnie bravelame Index du Forum
 
 
 
la compagnie bravelame Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Élévation

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la compagnie bravelame Index du Forum -> La Compagnie -> Textes RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bridelion Waterac
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Dim 12 Aoû - 20:18 (2018)    Sujet du message: Élévation Répondre en citant

Les falaises qui longent les montagnes au sud de Hurlevent sont réputées pour être calmes et désertiques, de véritables étendues où la nature a libre possession de ses terres, malgré la proximité de la capitale épicentre de l’Alliance. Mais aujourd’hui, les mouettes sauvages se tenaient à l’écart du bord, quelque chose troublait la tranquillité de ce lieu. Une chose? Quelqu’un, plutôt.




Une armure d’un noir profond, ni trop lourde, ni trop frêle. Un casque intégral à l’effigie d’un homard, au centre duquel trône fièrement une paire d’yeux rougeâtres, probablement grâce à un enchantement d’une main de maître. Deux épées croisées dans le dos. Un tabard qui inspirait un symbole d’espoir pour beaucoup: Le tabard Bravelame. Ce dernier orne fièrement le torse en métal de son porteur, et qui se voit prolongé d’une cape à l’effigie de la Compagnie dans le dos.




Longtemps blâmé par ses proches, l’homme qui se tenait au bord de la falaise fixait l’horizon. Maintes épreuves, il avait traversé. Maintes guerres. Coupable de trahison, de manière involontaire, puis d’insubordination et plus récemment de patricide. Autrefois appelé le Homard de Chutelune, puis la “Carcasse”.




Mais tout ce passé ne semblait être rien pour Bridelion Waterac. Seul l’horizon l’intéressait. Sa vie n’avait jamais été calme et simple. Nombreuses furent les fois où le destin lui imposait des choix cornéliens. Mais les derniers évènements étaient d’un autre genre. Ses propres convictions en étaient réduite à l’état de vapeur. Les notions de bien et de mal n’avaient plus de sens pour lui. L’honneur n’est-il pas une faiblesse face à un ennemi n’en ayant aucun? L’union fait-elle vraiment la force?




Ces grandes questions tournaient dans la tête de Bridelion depuis maintenant trois semaines. Depuis qu’il avait senti sa présence. Depuis qu’il avait vu une infime fraction de son pouvoir. Les autres ne pourraient jamais comprendre ce qu’il ressent avant d’avoir vu de leurs propres yeux ce qu’il avait vu. Pour lui, la défaite était inévitable, inchangeante. Aucune arme, aucune force, aucune union ne pourrait en triompher.




Bien sûr, Bridelion n’est pas un lâche. Jamais il ne pliera le genou face à cette entité malfaisante. Il se battrait jusqu’au bout, même si cela serait ridicule au possible. Il sait pertinemment que la mort est la seule option qui lui tends les bras. Peut-être rejoindrait-il enfin tout ceux qui lui manquent tant. Peut-être reverrait-il enfin Louise, devenue folle par sa faute,dans l’au-delà, tout comme la pauvre Duchesse dont il avait brisé le coeur et l’âme. Peut-être y retrouverait-il ses deux enfants massacrés par cette entité, ainsi que son troisième enfant disparu... Peut-être rejoindrait-il enfin ses ancêtres. Vaerya et Lee auraient une vie meilleure sans lui. Tout le monde en aurait une. N’était-il pas que nuisance et source intarissable d’échecs?




C’est en pensant à tout cela qu’il n’entendit pas approcher sa chère soeur Ikarea, qui s’arrêta à côté de lui en lui prenant le bras. Le regard violet de sa soeur se planta dans ses propres yeux. Même si Ikarea ne le laissait pas transparaître, la peur était visible dans ses yeux. Il connaissait assez sa soeur pour en être certain.




“-Tu… Tu veux vraiment faire ça? Personne n’a essayé un tel sortilège dans notre famille depuis des centaines d’années, les risques sont gros…


-Le risque zéro n’existe pas, Ika’. Je dois faire ça. J’ai besoin de conseils.


Elle tirait la moue. Elle lui en avait parlée juste pour qu’il s’accroche à un espoir lointain, persuadée qu’il ne serait jamais assez fou pour vouloir le faire. Elle était généralement très confiante sur ses sorts, mais celui-ci la faisait hésiter. Si elle échouait, elle pourrait très bien damnée toute sa famille, les vivants comme les morts. Elle recula non sans une grimace, et lui montra le cercle dessiné au sol.


“-Entre, si tu le veux tant… Mais si ça se passe mal, le prix à payer sera énorme…


- Nous sommes en guerre. Peu importe le prix à payer, tant que des vies seront épargnées.


Et sur ces mots, il entra dans le cercle, et pris place en son centre, assis à même le sol. Ikarea attrapa un parchemin à sa ceinture, et se mit à le lire à haute voix, dans une langue que Bridelion ne pouvait comprendre. Il jeta un regard vers les yeux violets de sa soeur, puis fermit les yeux. Il eu l’impression d’être aspiré de l’intérieur, et le monde autour de lui changea.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 12 Aoû - 20:18 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bridelion Waterac
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Dim 12 Aoû - 20:20 (2018)    Sujet du message: Élévation Répondre en citant

Il ouvrit les yeux sur une grève couverte de galets noirs comme la nuit. Il contempla autour de lui. L’eau était noire, les bâtiments au loin étaient noirs. Les nuages étaient noirs. Le ciel et le sable, eux, étaient bleus. Les mêmes couleurs que le blason de sa famille. Dans le ciel, une constellation d’étoile formait le blason des Waterac, les deux épées croisées. Alors qu’il observait cette constellation, il se rendit compte qu’une forme sombre s’approchait de lui, sur la grève.


Pas qu’une seule, mais toute une myriade. Tant qu’ils ne pouvaient les compter facilement. Alors que ces ombres s’arrêtent devant lui, en masse, il croise les bras, ne bougant pas. Il savait qu’ils ressentiraient sa peur, et que cela pourrait lui être fatal. Il fit face, attendant. Les ombres qui lui faisaient face prirent peu à peu des visages humanoïdes, identifiables. Certains ressemblaient à s’y méprendre à des Vrykuls, mais d’autres, plus petits, ressemblaient plus à ceux que l’on appelle aujourd’hui la race des hommes. Un de ces hommes s’avança vers Bridelion, ne s’arrêtant qu’à quelques pas de lui. Après une éternité, ce dernier s’adressa à lui d’une voix d’outre-tombe, grave, et profonde.


“- Ainsi donc, voici le jeune Bridelion… Notre “fier” descendant. Bienvenue parmi nous, Parricide.


-Je me doute que ma présence ici vous déplaît fortement, ancêtres vénérés… J’ai sali le nom de notre famille par mon impuissance, et en commettant le crime odieux de parricide… Je ne suis pas digne de…


- Je confirme, Bridelion. Tu n’es pas digne d’avoir ta place ici. Tu n’es pas un Waterac.


- J’ai fais ce que j’ai fais pour le bien de notre famille… Pour sauver des vies, et…


- Ce ne sont pas les motivations que nous blâmons, et encore moins les actes, jeune homme. Ce que nous blâmons, c’est ton comportement vis-à-vis de tout ceci. Tu n’es pas convaincu du bien-fondé de ce que tu entreprends. Tu te ranges derrière les avis de ceux qui t’entourent de peur de les décevoir, au détriment de ce que tu penses réellement. Un Waterac, un vrai, ne ferait jamais une chose pareille.


-Je… Je ne comprends pas…


- Tu es venu ici pour chercher des conseils, mon enfant. Nous le savons. Tu es perdu dans une tempête… Un homme normal demanderait des conseils. N’oublies pas ton nom, Bridelion. Nous sommes nés de la mer! Nous bravons les tempêtes, nous les traversons fièrement, sans crainte et sans peur! Et si nos embarcations venaient à se renverser, nous continuerions à la seule force de nos bras! Tu n’es pas ce qu’un Waterac devrait être.


- J’ai vécu tant d’horreurs, comment voulez-vous que je puisse…


- Tu as déjà traversé des tempêtes, et tu le sais. Alors que tout semblait perdu, tu t’es racheté. Tu as remis sur pied notre maison, et combattu avec force et courage, en faisant presque sacrifice de ta vie, l’homme qui a causé notre ruine. Tu as fais preuve de clémence envers un innocent manipulé par des choses qui nous dépassent tous. Tu as du potentiel, énormément, Bridelion… Mais tu manques clairement de confiance en toi. Tu as peur de faire des erreurs, de blesser les gens qui t’entourent… Mais tel est faîte la vie. Chacune de nos actions blessent des gens. L’équilibre ne se trouve pas en ne blessant personne. Il se trouve à l’endroit exact où les blessures permettent d’accomplir des grandes choses, des bonnes choses. Ceux qui t’aiment vraiment ne seront pas blessés, ils verront en toi le chef que tu as toujours été prédestiné à être…


- Je… Je n’ai pas la force, grand-père.


L’esprit s’approcha un peu plus de son petit-fils et posa une main étonnamment chaude et physique sur son épaule.


“- La force est en toi, Bridelion. Bryden aussi possédait cette force, mais il a préféré suivre son cerveau plutôt que son coeur. Suit ton coeur, petit-fils. La force que tu en tireras te permettra d’abattre des montagnes. Cet ennemi à la puissance incommensurable te vois comme un instrument de destruction, mais fragile. Montre-lui qui tu es réellement, combats-le avec force et honneur. Mais avant tout ça… Tu dois panser tes plaies que tu traînes depuis trop longtemps. Tu es en deuil perpétuel depuis plus de quatre ans. Sors de cet état, les morts ont été honorés. Bats-toi à présent, que leurs morts ne soient pas en vain.


-Je… Je comprends. Merci, Grand-père.


- Retourne dans le monde des vivants, mon fils. Réuni cette famille déchirée que nous sommes, rallie tes alliés et amis. Laisse ton coeur te guider, et tes actes rentreront dans notre histoire comme étant parmi les plus hauts-faits d’arme de notre famille. En venant ici, tu étais un enfant. Maintenant, tu es un homme. Prouve au monde ta valeur, et vie chaque instant comme si c’était le dernier. Ne courbe plus jamais l’échine face au mal. Va, Bridelion Waterac, Lord de la Maison Waterac, Homard de Chutelune et futur héros.


Le grand-père posa son regard plein d’espoir et de bonté sur son petit-fils, avant de disparaître, comme les autres. Bridelion se retrouva tout seul sur la grève. Il referma les yeux, et sentit à nouveau cette aspiration à l’intérieur de son corps.


Dernière édition par Bridelion Waterac le Jeu 4 Oct - 07:33 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
Bridelion Waterac
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Dim 12 Aoû - 20:22 (2018)    Sujet du message: Élévation Répondre en citant

Il rouvrit les yeux sur Ikarea, penchée au dessus de lui, visiblement inquiète. Elle n’adressa mot, l’aidant à se relever et époussetant son tabard et sa cape. Bridelion se tourna, et repartit au bord de la falaise, sa soeur aux talons. Après de longues minutes, elle brisa enfin le silence.


“-Alors… Qu’est-ce que tu as trouvé là-bas? Une arme? Une faille?


- Rien de tout ça.


- Alors, nous sommes perdus…


- Non. J’ai trouvé mieux, Ikarea.


- Quoi donc?


- L’espoir.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:33 (2018)    Sujet du message: Élévation

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la compagnie bravelame Index du Forum -> La Compagnie -> Textes RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com