la compagnie bravelame Index du Forum
 
 
 
la compagnie bravelame Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La naissance du Vengeur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la compagnie bravelame Index du Forum -> La Compagnie -> Textes RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bridelion Waterac
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2016
Messages: 34
Masculin

MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 18:24 (2018)    Sujet du message: La naissance du Vengeur Répondre en citant

L'odeur de la mort était omniprésente sur l'ancien village en ruine. Debout au milieu des décombres, Bridelion regardait les maisons encore fumantes, et les cendres qui virevoltaient dans l'air, s'écrasant parfois contre son armure. Il était là, au centre du village, sur les restes d'une fontaine, son casque posé à côté de lui. Il était seul. Personne n'avait survécu à l'attaque de la Horde, et il était arrivé trop tard pour en sauver n'en serait-ce qu'un seul, ou même les venger. 




Abattu, son regard fut attiré par une bannière de ces sauvages, plantée sur un tas de cadavres encore fumants. Bridelion sentit immédiatement la haine et la colère l'envahir. Jamais ces sauvages ne seraient battus. Ils ne se battent pas avec honneur. Ils n'ont aucune limite. 




"Alors pourquoi nous nous encombrons de ces limites?" laissa t'il échappé à haute voix. 




L'honneur aurait voulu que la Horde ne s'en prenne qu'aux combattants, et face prisonnier les civiles. Mais tous avaient été massacrés ici. Y compris les enfants. Comment vaincre une telle infamie, avec honneur? C'était impossible. Seuls les idéalistes imaginent encore que cette guerre est honorable. Il fallait mettre l'honneur de côté. Agir comme la Horde. Etre fourbe. Mener une guérilla. C'est comme ça que la Horde serait vaincue, et pas autrement. Bridelion en était persuadé.




Mais il avait mis des années à récupérer son honneur. Il avait saigné pour ça, sacrifié tant de choses... Sa famille était enfin reconsidérée comme honorable, après des années d'exclusion... Il ne pouvait pas leur faire ça. Il ne le devait pas. Ne serait-ce que pour l'avenir de son fils. Mais il ne pouvait pour autant pas attendre tranquillement que la Horde mette le monde à feu et à sang. Certes, à lui tout seul, il ne pourrait stoppé la machine de guerre de la Horde. Mais seul, il pouvait sauver de pauvres gens isolés. Il pouvait venger. Il pouvait se battre. Il en avait assez d'attendre que la Horde attaque pour se battre. Assez d'attendre un ordre pour se battre. Tout était torp lent à son goût. Et jamais plus il ne vivra cette horreur que fut Teldrassil, quand ils prirent la décision de partir là-bas juste à temps pour assister au brasier, en n'ayant rien pu faire. 




Mais comment diable pourrait-il faire cela, sans s'attirer les foudres des autres? Sans qu'on le considère comme un traitre pour désobéissance? 




Une idée lui traversait l'esprit depuis un moment. La Compagnie savait qu'il était ici. Qu'il était dans la région ces derniers jours. L'attaque avait eu lieu aujourd'hui même. Il était même arrivé sur le lieu juste après le départ de la Horde. Les corps avaient été brûlés pour la plupart, et amassés en tas. Ils croiraient tous qu'il était tombé en même temps que le village. Et là, il serait libre. Personne ne pourrait le juger, étant donné qu'il est mort. Cette idée était séduisante. Douloureuse pour ces amis les plus proches et sa famille... Mais qu'est-ce qu'un peu de souffrance, qui de toute façon passerait vite, face à des vies qu'il pourrait sauver? 




Bridelion se leva, et prit son casque dans ses mains, le fixant. Oui. Cette décision était nécessaire. Il ne serait pas seul, de toute façon. Certains sauront qu'il est vivant. Mais pas la Compagnie. 




Il retira son tabard et sa cape, et les posèrent sur le sol, autour de son casque. Il attrapa un bout de bois encore en feu, et les embrasa. Il regarda le symbole être consumé par les flammes avec un pincement au coeur. Il savait très bien que ce qu'il venait de faire changerait à jamais ces relations avec la Compagnie, si il survit à cette guerre et se rapproche à nouveau d'eux. Il récupéra ensuite les vestiges de la cape et du tabard, et son casque qui était tâché de cendres et légèrement brûlé. Il les déposa doucement sur un tas de cendres conséquent, et bloqua la cape et le tabard sous le casque, couché sur le côté. 




Bridelion Waterac était mort ici, quelque part au fin fond de la Rade de Tiragarde, tué alors qu'il défendait un village de pêcheurs contre une incursion de la Horde. Un nouveau Bridelion était né. Il devait à présent récupéré l'armure que Thion avait forgé pour lui. Le Homard était réputé comme étant un homme en armure noire. A présent, le Homard serait un homme en armure bleue. 




Il s'éloigna du village, sans jeter un regard en arrière. Il allait rejoindre Boralus, et les seules personnes qui connaîtraient la vérité sur ce qu'il s'était passé ici ce soir. 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Oct - 18:24 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la compagnie bravelame Index du Forum -> La Compagnie -> Textes RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com